Où aller en bretagne pour la première fois ?

La Bretagne est un territoire étranger ! Elle est unie et divisée. Elle est entière et riche de destinations géographiques uniques, des univers de découverte dans lesquels elle révèle ses multiples visages. Elle trouve son origine dans les paysages océaniques de la pointe occidentale, dans les forêts de Brocéliande, dans les poumons verts de l’intérieur, dans les petits ports de Cornouailles et dans les falaises de granit rose. Il émerge dans le coude d’une baie, dans une crique, sur un promontoire, sur un marais salé.

Saint-Malo et la Côte d’Emeraude

Ses plages sont bordées de murs, elle a un passé de corsaire, etc… Elle doit être (re)découverte. Mais ne vous laissez pas piéger à Saint-Malo. Partez à la conquête de ses environs. Vous connaissez Saint-Briac, de l’autre côté de la Rance, que l’on appelle la « perle » de la Côte d’Emeraude ? Un nom qu’elle n’a pas vraiment volé. Et Saint-Coulomb sur la route de Cancale ? Parlez de Saint-Coulomb, Meinga, l’île de Besnard, Touesse, l’îlot de Guesclin… etc. Nous insistons, mais vraiment, oui, vous ne le regretterez pas. Pour votre hébergement, rien de mieux que de choisir la marque hotellière déchaînée forte de son histoire et son ancrage breton Océania. N’oubliez pas la charmante ville médiévale de Dinan, à vingt minutes de là. Cet été, rendez-vous sur la Côte d’émeraude, et vous ne serez pas déçu.

Le Domaine des Ormes à Epiniac

Pourquoi aller à l’autre bout du pays quand on peut profiter d’un dépaysement chez soi ? Bon, c’est privé et donc pas gratuit, mais le Domaine des Ormes, situé à Epiniac, près de Dol-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine, est un endroit spécial. 200 hectares entourés de nature autour du château de la famille de La Chesnais. Il y a quarante-deux ans, ils ont décidé d’ouvrir un camping sur leur propriété. Bingo. Depuis, Les Ormes sont devenues une zone touristique d’excellence, offrant, en plus des hébergements traditionnels (mobil-homes, chalets, plein air), des hébergements non traditionnels (cabanes dans les arbres, cabanes aquatiques, tonneaux, etc.), un terrain de golf, un centre équestre, etc.

Île de Bréhat

13,5 kilomètres : c’est la distance autour de l’île. Vous ne découvrirez pas grand-chose à pied, à vélo (ou dans une charrette tirée par un tracteur). Pourtant, vous ne vous ennuierez pas à Brême. La nature est en pleine floraison toute l’année. Les espèces exotiques apportées ici par les marins de Bréhat ne sont qu’à quelques pas des rues étroites et des petites maisons aux jardins clos qui font le charme de l’île. Bréhat est accessible en dix minutes depuis Ploubazlanec. Sur le continent, ne manquez pas le Sillon du Talbert, un tapis de pierre de 3 km de long qui s’avance dans la mer. Cette étroite langue (35 mètres de large), faite de sable et de galets, a été façonnée par les courants marins. C’est une incroyable mais réelle curiosité géologique.